What I’m Doing Now #9

widn9-6

Coucou les p’tits loups !

Nous voilà de retour après des vacances pour le moins éprouvantes ! Un road trip dans toute la France avec un bébé d’un mois et demi ce n’est pas de tout repos (même si le dit-bébé a été adorable).

Nous avons vu plein de monde, dormi chaque nuit dans des endroits différents et j’ai l’impression d’avoir passé deux semaines à charger et décharger la voiture avec les affaires du Glouton et à faire la méchante (attention il a le soleil dans les yeux / il a faim / il a froid / il faut lui changer la couche vu que ça fait 12 heures qu’il bougne dans son pipi / il faudrait le laisser dormir là étant donné qu’il n’a pas fait de sieste de la journée / etc. etc.), bref la maman reloo quoi ! Lire la suite

Et sinon tu fais quoi de tes journées ?

camille_et_captain

Aujourd’hui dans “Vis ma vie”, plongez dans les méandres du quotidien d’une jeune maman légèrement névrosée. Découvrons ensemble son planning sur 24h.

Nourrir Petit Viking (rebaptisé Bébé Glouton). Six fois par jour. Pendant 45 minutes.

Être une mère indigne et ne pas passer 270 minutes par jour à admirer le crâne de son fils.

Du coup se mater plus de séries en un mois que durant les deux dernières années réunies. Se refaire l’intégral de Friends et de Gilmore Girls. Finir Downton Abbey et reprendre Outlander. Baisser le son à chaque scène de fesses (sérieusement ils ne font que ça dans Outlander ou comment ça se passe ???) pour ne pas que Petit Viking soit traumatisé dès son plus jeune âge.

Changer des couches. Des lavables, des jetables, beaucoup de couches.

Se faire faire pipi dessus régulièrement. Constater que la puissance du jet n’est en rien proportionnelle à la taille.

Mettre un pyjama. Et encore un autre. Et encore un autre.

Mettre un joli ensemble tout neuf pour changer. Faire face à un caca explosif et dire adieu à l’ensemble tout neuf. Enlever la couche et en mettre partout. Virer le chat qui trouve que c’est pile le bon moment pour venir voir ce qui se passe par là. Repeindre la table à langer et finir par mettre tout le monde au bain.

Dire à la kiné que oui 9h c’est parfait. Coucher bébé. Se rendormir. Louper la kiné.

Se la péter auprès des autres mamans : “oui oui il fait ses nuits depuis qu’il a un mois”. Croiser intérieurement les doigts pour que ça dure.

Se dire qu’on a bien hâte de faire plein de choses avec lui. Se dire qu’il grandit trop vite. Ecouter cette jolie chanson.

Se rendre compte avec effroi que je ne connais aucune comptine. Se rabattre sur ma chanson de Noël préférée.

Jouer pendant des heures avec Camille la chenille et Cap’taine Calmar (en guest stars sur la photo).

Ne pas avoir d’interactions avec des adultes de toute la journée en dehors de la sage femme et de la pharmacienne.

Avoir envie de reprendre le boulot. Ne pas avoir envie de reprendre le boulot. Avoir envie de reprendre le boulot. Ne pas avoir envie de reprendre le boulot.

Négocier deux heures de liberté pour aller chez le coiffeur. Couper son portable pour ne pas être tentée de le regarder toutes les cinq minutes. 

Sortir au resto avec des amis. Se dire que je vais enfin pouvoir avoir une conversation normale. Se rendre compte qu’en fait pas du tout car non seulement je n’ai rien fait de socialement intérressant depuis plusieurs mois (bosser, aller au ciné ou même allumer la télé) mais de toute façon, compte-tenu de mon niveau de fatigue actuel, une conversation de plus de 5 minutes m’épuise. 

Arriver en retard aux rendez-vous pour la première fois de ma vie. (Et parfois en chaussons).

Jouer les working girls et mener une conférence de presse tout en donnant le biberon.

Présenter Petit Viking à la terre entière. Trembler de le voir passer de bras en bras. Se retenir de le reprendre pour ne pas passer pour une mère hystérique. Le reprendre quand même.

Être littéralement ensevelis sous les cadeaux. Être en retard pour les remerciements. Ne plus être sûrs de qui a envoyé quoi. Faire un tableau excel.

Prendre environ 45 photos par jour. Les envoyer à la terre entière. Se dire que peut-être 45 ça fait beaucoup quand même. Arrêter d’envoyer des photos. Se faire engueuler parce qu’on n’envoie pas assez de photos.

Répondre inlassablement à la question “alors comment il va aujourd’hui ?”. (Et bien tout à fait comme hier à vrai dire).

Toujours choisir le mauvais moment pour prendre sa douche et finir de se shampouiner les cheveux sous des hurlements.

Apprendre à manipuler la poussette. Se dire que quand même c’est super encombrant. Tenter l’écharpe. Se dire que quand même ça tient vachement chaud. Se demander si vraiment on a besoin de sortir finalement.

Essayer de dormir le soir en même temps que lui pour rentabiliser chaque minute. Etre réveillée par le chat / la chaleur / les moustiques / les seins trop pleins. Découvrir un nouveau niveau de fatigue.

Conduire à 90km/heure sur l’autoroute.

Regarder bébé dormir. Regarder bébé manger. Regarder bébé ne rien faire.

Faire les valises pour deux semaines en essayant de ne pas emmener toute la maison (d’autant que la poussette prend déjà les ¾ du coffre.)

Et à l’heure où je vous parle nous sommes en route pour le Pays Basque pour nos premières vacances tous les trois ;) 

 

Presque 

IMG_20160906_120805

On était presque bons pourtant.

Bébé avait mangé. Il avait une couche sèche et des vêtements propres.

J’avais réussi à prendre une douche, à trouver une chemise qui ne sentait pas le vomi et j’avais même eu le luxe de me mettre du mascara.

Pour une fois j’avais installé le siège auto du premier coup. J’avais certes un peu galéré pour me garer mais au final nous n’avions que cinq minuscules minutes de retard.

Et puis j’ai vu le sourire en coin des gentilles madames dans la salle d’attente avec leur joli bidou et j’ai baissé les yeux.

On était PRESQUE bons.

Allez-y marrez-vous les meufs.

On en reparle dans six mois.

C’est la rentrée !

Bon idéalement j’aurais du poster cet article jeudi. Mais mieux vaut tard que jamais😉

J’ai toujours adoré la période de la rentrée. Déjà parce qu’elle marque la fin de l’été (amen) et le début de l’automne et de toutes les merveilleuses choses qui vont avec.

Petite, la rentrée marquait aussi la fin des vacances interminables, les retrouvailles avec les copains et surtout les courses de fournitures qui me faisaient plus d’effet qu’une sortie à Disneyland !

Encore maintenant, l’odeur des cahiers neufs et les feutres bien rangés dans l’ordre dans leurs pochettes me donnent des palpitations. (#controlfreak). Lire la suite

11 jours 

Et voilà. Fin de l’attente. Petit Viking a débarqué dans nos vies le 25 juillet dernier. 

11 jours déjà.

11 jours d’émerveillement et de sourires béats.

11 jours sans dormir plus de 4h d’affilé.

11 jours à raison de 8 couches sales par jour. 

11 jours où à chaque fois que j’ouvre la boîte aux lettres je découvre un mot doux, une petite carte ou un joli cadeau.

11 jours que nos portables sonnent sans arrêt car nos proches veulent des photos / des nouvelles / venir nous voir et découvrir ce bébé qui est déjà bien trop gâté et tellement aimé.

11 jours pas si anarchiques que ça où j’ai le luxe de prendre une douche chaude chaque matin (comment ça 14h ce n’est plus le matin ?) et où grâce à L’Amoureux je mange deux repas équilibrés par jour.

11 jours de gavage de séries (parce que, disons-le, une fois passé l’émerveillement, huit heures de tétée par jour ça peut être long). 

11 jours que je me réveille en sursaut la nuit juste pour voir si tout va bien.  

11 jours où l’on se dit qu’on a une chance folle d’avoir un petit garçon si beau, si doux et si sage.

11 jours que notre objectivité a complètement disparue. 

11 jours où l’on profite de chaque instant.

11 jours à trois. 

(Ou à 4 si on compte le chat ;))

What I’m Doing Now #8

 

IMG_20160716_183912

Après l’article pas très rigolo du début de semaine, quelques nouvelles en vrac pour vous changer les idées !

Je suis très exactement à 12 jours du terme : même pas peur. On est au taquet. On a fini les cours de préparation à l’accouchement. On a visité la maternité. Le prénom est choisi, la chambre et la valise sont prêtes. Bref, Petit Viking c’est quand tu veux ! Lire la suite